Conseils utiles

Notes de voyage

Pin
Send
Share
Send
Send


Si jamais vous vous retrouvez au Kenya et que quelqu'un crache soudainement un mauvais goût dans votre direction, ne vous précipitez pas pour serrer les poings - vous venez de dire bonjour. C'est ainsi qu'ils se respectent dans la tribu Kamba. Et comment accueilli dans d'autres pays, lisez la suite.

Si vous partez pour un long voyage, n'oubliez pas d'étudier au moins les règles élémentaires de comportement adoptées dans l'un ou l'autre pays exotique. Une salutation respectueuse est la première chose qui non seulement vous apportera une bonne humeur à vous et à votre entourage, mais vous aidera également à vous faire de nouveaux amis.

Dans Groenland il est habituel d '«embrasser» le nez, en pressant la lèvre supérieure et le nez contre le visage (nez, joues ou front) d'une autre personne. Certes, une telle salutation n'est acceptable qu'entre proches, et n'est en aucun cas utilisée par des étrangers. Après s'être rencontrés, les Groenlandais disent: «Le temps est excellent!», Même s'il fait -40 ° C à l'extérieur. Nez frottant comme une salutation est commun dans Nouvelle zélande.

Si vous avez la chance de visiter Tibet, préparez-vous à être surpris: là, au lieu de la traditionnelle poignée de main ukrainienne, les passants se montrent d’autres langues. La tradition remonte au 9ème siècle, dans lequel le roi Landarma, le persécuteur du bouddhisme, a gouverné. Selon la légende, le souverain avait un langage noir. Les Tibétains avaient peur que Landarma ne renaisse. Pour prouver que vous ne renaissez pas après plusieurs siècles, roi cruel, vous êtes censé montrer la langue qui vient.

Dans la tribu du Kenya Masaev Avant de donner la main qui vient, vous devez cracher dessus. Et les représentants de la tribu peuvent saluer les invités. Une tradition inhabituelle vient de la danse militaire «Adumu», à la fin de laquelle les soldats sont alignés et commencent la compétition de saut en hauteur.

Dans Afrique il y a encore des tribus (par exemple, les Zoulous) qui utilisent les mots "je te vois" au lieu de saluer.

Si vous allez saluer vos amis français, n'oubliez pas le fameux «la bise», un double baiser sur les deux joues. Les francais Ils adorent s'embrasser lors d'une réunion et envoyer de un à cinq baisers aériens.

Philippins respectez les aînés en vous baissant et en appuyant leur front contre leur main droite. Et si vous dites également le respectueux «Mano Po» («laissez votre main, s'il vous plaît»), vous pouvez compter sur un arrangement spécial.

En Laponie, lors de réunions, il est de coutume de se frotter le nez. Considérez ceci si vous envisagez de passer Noël dans la patrie du père Noël. Et ici esquimaux frapper légèrement un ami sur la tête et les épaules (bien que seuls les hommes se saluent).

Et si vous apportez Chine, n’oublions pas: ils se saluent en s’inclinant bras dessus bras dessus ou en échangeant des remarques étranges à l’intention de l’Européen: «As-tu mangé du riz aujourd’hui?» «Oui, merci et vous?» En fait, personne ne se soucie de votre petit-déjeuner le matin n'est qu'un hommage à la tradition.

Pour les Japonais, la salutation est un rituel. Les habitants du pays du soleil levant se saluent. De plus, dans Le japon Il existe trois types d’arc: «sekerei» - l’arc le plus bas, utilisé pour les invités les plus honorés, le milieu - avec une pente de 30 °, léger - avec une pente de 15 °, en signe de salutations amicales. En s'inclinant, les Japonais disent: "Le jour est venu".

Accueil traditionnel en De l'Inde (Namaste célèbre) est comme suit: un homme joint ses paumes, appuie ses mains sur sa poitrine et se penche légèrement. Le mot "namaste" vient du sanscrit ancien et signifie "je m'incline devant vous".

Il existe une habitude intéressante de salutation en Zambie: ils applaudissent celle qui vient, légèrement accroupie. Mais dans Samoa (un pays insulaire du Pacifique) des amis se reniflent.

Le salut traditionnel des habitants du Botswana - «Pula» - se traduit par un souhait: «Qu'il pleuve!» Ce n'est pas étonnant, car le désert du Kalahari occupe un territoire important de ce pays africain.

Dans Pays arabes croiser les bras sur la poitrine et des représentants de certains Tribus amérindiennes enlever ses chaussures lors d'une réunion. Dans Congo étendre leurs bras vers des amis et souffler dessus.

Très belles salutations à Thaïlande. Cette salutation s'appelle «Wai» - les paumes sont pliées ensemble et amenées sur la poitrine ou le visage, légèrement penchées.

Et si vous arrivez à visiter Mongol, soyez sur le qui-vive: invitant un étranger à la maison, les propriétaires les favorisent avec une hadada - un long morceau de soie ou de coton. Prenez-le à deux mains et inclinez-vous légèrement. Accepter le cadeau d'une main est le comble du manque de respect.

Salut inhabituel des peuples du monde

En nous préparant pour un voyage dans un nouveau pays, nous essayons d’apprendre quelques phrases dans la langue du pays où nous allons. Et nous sommes intéressés, et les gens sont contents quand ils disent "merci" ou "s'il vous plaît" dans leur langue maternelle. Nous avons rassemblé pour vous les salutations inhabituelles des peuples du monde qui resteront probablement dans votre mémoire et si soudainement le destin vous jette à Samoa ou au Kenya, vous vous souviendrez de notre article et saluerez les habitants conformément à toutes les coutumes et à tous les canons.

Nouvelle zélande

En Nouvelle-Zélande, les autochtones Maoris se touchent le nez lorsqu'ils se rencontrent. Cette tradition remonte à l'Antiquité. Il s'appelle "Hong" et symbolise le souffle de la vie - "ha", ascendant vers les dieux eux-mêmes. Après cela, les Maoris perçoivent la personne comme leur ami et non pas simplement comme un visiteur. Cette tradition est observée même lors de réunions au «plus haut niveau», alors ne soyez pas surpris si vous voyez à la télévision comment le président d'un pays se frotte le nez avec le représentant de la Nouvelle-Zélande. Ceci est l'étiquette et ne peut pas être cassé.

Iran

Les Iraniens se serrent la main lors d’une réunion, puis se mettent la main droite dans le cœur (le plus jeune ou le moins debout dans l’échelle sociale, s’il n’est pas accueilli avec une poignée de main, ne met que la main dans le cœur) est un signe de salut et de profond respect, au Moyen-Orient, de respect et de profonde le respect envers une personne âgée s’exprime comme suit: la paume de la main droite est recouverte de la main gauche, les deux mains sont abaissées et pressées contre le corps légèrement incliné vers l’avant, la tête est abaissée.

Îles Andaman

Andaman des îles Andaman est assis à genoux l'un contre l'autre, serre son cou dans ses bras et pleure. Et ne croyez pas qu'il se plaint de son sort ou veut raconter un épisode tragique de sa vie. Ainsi, il aime rencontrer son ami et la sincérité avec laquelle il rencontre son compatriote est en larmes.

Samoa

Samoans lors d’une réunion se reniflent. Pour eux, il s'agit plus probablement d'un hommage aux ancêtres que d'un rituel sérieux. Une fois, de cette manière, les Samoans ont essayé de savoir d'où venait la personne avec qui ils avaient salué. L'odeur pouvait dire combien de personnes ont marché dans la jungle ou quand il a mangé pour la dernière fois. Mais le plus souvent, un étranger était identifié par une odeur.

Arabie Saoudite

En Arabie saoudite, après un échange de poignées de main, le propriétaire met la main gauche du client sur son épaule droite et embrasse les deux joues. Si la femme du propriétaire est à la maison à ce moment-là, alors elle vous la présentera, vous devrez rester avec elle de manière amicale mais modérée, saluer la main d’une femme n’est pas acceptée.

Kenya

La tribu Masaï est la plus ancienne du Kenya, elle est célèbre pour ses rites anciens et inhabituels. L'un de ces rituels est la danse de bienvenue chez Adam. Il est exécuté uniquement par les hommes de la tribu, en règle générale, c'est la guerre. Les danseurs forment un cercle et commencent à sauter haut. Plus il saute, plus il montrera son courage et son courage. Depuis que les Masaï gagnent leur vie, ils doivent souvent sauter comme cela lorsqu'ils chassent des lions et d'autres animaux.

Tibet

Au Tibet, lorsqu’ils se rencontrent, ils se montrent la langue. Cette coutume remonte au IX, lorsque le tsar-tyran de Landarma régnait sur le Tibet. Il avait une langue noire. Les Tibétains craignaient donc que le roi après sa mort ne s'installe chez quelqu'un d'autre et décidèrent donc de montrer leur langue pour se protéger du mal. Si vous souhaitez également suivre cette coutume, assurez-vous de ne rien manger qui colore votre langue de couleur sombre, sinon un malentendu pourrait se produire. Dans le même temps, les mains sont généralement croisées sur la poitrine.

Mongolie

Lors de la réunion de l'invité, le propriétaire de la maison lui donne un ruban de soie ou de chintz, un hada. Sa couleur est blanche, bleu pâle ou jaune clair. Acceptant le Had des deux mains, l'invité devrait s'incliner légèrement devant le propriétaire.

Île de Baffin, Arctique canadien

Les Esquimaux sont la principale population ici et saluent donc leur ami avec un poing sur la tête et les épaules en signe de salutation. Ils frappent durement - c’est ainsi que les habitants vérifient leur état de préparation face à l’adversité et au gel, qui ont littéralement «frappé» les habitants de cette région. La tradition est centenaire et est populaire auprès de cette nation dans de nombreux lieux de résidence.

Groenland

Les peuples du Nord vivant au Groenland ont une tradition: lorsqu'ils rencontrent des personnes proches, l'un d'eux appuie sa lèvre supérieure et son nez sur le visage de l'autre et respire. Ce rituel s'appelle "martre". On croit à tort que cette tradition est née parmi les Eskimos en raison du fait que leurs lèvres se glacent les unes contre les autres par gel intense avec des baisers ordinaires. En fait, cette action n'a pas de sens érotique, mais constitue une forme de salutation amicale entre des personnes proches qui, lorsqu'elles se rencontrent, n'ont souvent que le nez et les yeux vêtus de vêtements nus.

Philippines

Après avoir visité les Philippines, vous verrez une salutation très inhabituelle. Lorsqu’il se rencontre, le plus jeune s’incline, prend la main droite du vieil homme avec sa main droite, puis lui touche le front avec les doigts, en disant: «Mano by». Ces mots signifient main ("mano") et respect ("par"). En général, le culte de l'âge aux Philippines est très lourd. Vous ne verrez jamais qu'un vieil homme est debout et qu'un jeune est assis. En outre, vous ne verrez pas que cent des anciens portent un sac lourd, un jeune homme sera toujours à proximité, ce qui aidera à porter le fardeau à la maison.

Phrases du jour

Magandang umaga po. (pol.) - Bonjour

Magandang umaga. (informel) - Bonjour

Magandang tanghali po. (pol.) - Bon après midi

Magandang Tanghali. (informel) - Bon après midi

Magandang gabi po. (pol.) - Bonsoir

Magandang Gabi. (informel) - Bonsoir

Kumusta po kayo? (pol.) - Comment ça va

Kumusta Ka? (informel) - Comment ça va

Mabuti po naman. (pol.) - Je vais bien

Mabuti naman. (informel) - Je vais bien

Tuloy Po Kayo. (pol.) - S'il vous plaît entrer!

Tuloy. (informel) - S'il vous plaît entrer!

Salamat po. (pol.) - Merci beaucoup

Salamat. (informel) - Merci beaucoup

Salamat Po Maraming. (pol.) - Merci beaucoup

Salamat Maraming. (informel) - Merci beaucoup

Wala pong anuman. (pol.) - S'il vous plait

Walang anuman. (informel) - S'il vous plait

Opo / oho. (pol.) - Oui

Hindi po / ho (pol.) - Non

Hindi (informel) - Non

Hindi ko po / ho alam. (pol.) - Je ne sais pas

Hindi ko alam. (informel) - Je ne sais pas

Anong oras na po? (pol.) - Quelle heure est il

Anong oras na? (informel) - Quelle heure est il

Saan po kayo papunta? (pol.) - Où vas-tu?

Saan ka papunta? (informel) - Où vas-tu?

Saan po kayo galing? (pol.) - D'où venez-vous?

Saan Ka Galing? (informel) - D'où venez-vous?

Ano po ang pangalan nila? (pol.) - Quel est votre nom

Anong Pangalan Mo? (informel) - Quel est votre nom

Ako po si ________ (pol.) - Je m'appelle ____

Ako si _________ (informel) - Je m'appelle ___

Ilang taon na po kayo? (pol.) - Quel âge avez-vous?

Ilang taon ka na? (informel) - Quel âge avez-vous?

Ako po ay _______ gulang na. (pol.) - J'ai ___ ans.

Ako ay _______ gulang na. (informel) - J'ai ___ ans.

Saan po kayo nakatira? (pol.) - Où habites-tu

Saan ka nakatira? (informel) - Où habites-tu

Taga saan po sila? (pol.) - Tu es d'ou

Taga saan ka? (informel) - Tu es d'ou

Kumain na po ba sila? (pol.) - Avez-vous déjà mangé?

Kumain ka na ba? (informel) - Avez-vous déjà mangé?

Regarde la vidéo: CARNET DE VOYAGE MOLESKINE : comment prendre des notes facilement ? (Octobre 2022).

Pin
Send
Share
Send
Send